JPL Logo JPL Presents

Au fil des générations

Parmi les usagers, les plus jeunes lecteurs découvrent l’alefbeys et l’alphabet latin (ABC) dans la Bibliothèque pour enfants Norman Berman (BENB). À l’instar de la bibliothèque pour adultes, la BENB offre aux enfants et à leur famille des ouvrages et de la documentation en cinq langues : anglais, français, hébreu, yiddish et russe. La BENB est un espace animé où les tout-petits peuvent apprendre et s’amuser, et ce, dès l’âge de six mois! 

Dans le Montréal juif d’autrefois, l’éducation des enfants et des jeunes adultes était une priorité; certains des premiers programmes éducatifs pour enfants ont été développés par le système scolaire séculier en langue yiddish. En 1920, les livres pour enfants représentaient plus de 10 % des ouvrages disponibles à la Bibliothèque. En 1951, un don de la famille Naturman permet à la nouvelle Bibliothèque pour enfants de M. et Mme Naturman de déménager dans ses propres locaux et d’embaucher Shulamith Boxer, sa première bibliothécaire. En 1974, cette bibliothèque est intégrée dans la bibliothèque du chemin de la Côte-Sainte-Catherine, grâce à un don d’ouvrages de la Bibliothèque pour enfants du Conseil national des femmes juives du Canada, logé à la Young Men’s-Young Women’s Hebrew Association. Cette nouvelle bibliothèque suscite un tel engouement que l’institution doit ouvrir ses portes quelques semaines avant la date officielle prévue. En 1981, elle prend officiellement le nom de Bibliothèque pour enfants Norman Berman (BENB).

Pour intéresser les jeunes, la BPJ a mis sur pied l’« Heure du conte » dès ses débuts. Conçu pour faire découvrir aux enfants les grandes richesses de la littérature yiddish, ce programme hebdomadaire était dirigé par plusieurs Juifs montréalais de renom, dont la poète yiddish Ida Maze et la femme de théâtre Dora Wasserman. Comme la BPJ a accueilli de nombreux auteurs, musiciens et poètes au cours de son histoire, les enfants ont eu l’occasion de communiquer avec de grandes figures de la littérature internationale. Parfois, les enfants récitaient leurs propres textes devant les auteurs. De nos jours, cette tradition se poursuit, car la BENB continue d’accueillir de jeunes auteurs et des musiciens, tels Monica Hughes, Gordon Korman, Libba Bray et Jennifer Gasoi, lauréate d’un prix Grammy. Au fil des conférences et des ateliers, les plus jeunes membres de la Bibliothèque sont encouragés à partager leurs propres histoires. La BENB, c’est un riche héritage de connaissance et de tolérance qu’une génération transmet à l’autre.